Conflit en Ukraine : quels sont les secteurs et produits les plus exposés

Nous invitons les CCI, organisations professionnelles et collectivités territoriales à télécharger ces données et anticiper les conséquences éventuelles du conflit en Ukraine en prenant contact avec les entreprises, directement ou indirectement, concernées par les secteurs et filières ci-dessous.

VISION D'ENSEMBLE

Nous enregistrons un déficit net vis-à-vis de la Russie  à hauteur de  3 milliards d'euros en 2019. Notre année de référence d'un fonctionnement normal .

Importations de Russie : 8,7 milliards €

Exportations vers la Russie : 5,6 milliards €

La France importe auprès de la Russie principalement dans 2 secteurs :

  • les hydrocarbures naturels : 3,7 milliards €

  • les produits pétroliers : 3 milliards €

Il faut néanmoins apporter des nuances car nos fournisseurs peuvent également se fournir auprès de la Russie, ce qui accroît nos dépendances. Nous donnons une vision globale puis une vision sectorielle dans les graphique ci-dessous. L'intégralité des données est téléchargeable ici.

La France exporte dans 3 secteurs :

  • Aerospatial : 800 M€

  • Chimie : 720 M€

  • Produits pharmaceutiques : 700 M€

 

La chimie semble le secteur le plus exposé, son solde net est bénéficiaire de 2 mds en 2019. Si nous perdions nos exportations vers la Russie, nous perdrions un tiers de notre solde net.

Importations d'hydrocarbures

Nous importons 32,8 Mds € d’hydrocarbures naturels auprès des pays suivants :

  • La Belgique est notre principal fournisseur (6 mds) mais elle ne possède pas de gisements de gaz naturel, elle doit donc doit l’importer en totalité des Pays-Bas, de la Norvège, de l'Allemagne et du Qatar. Or les Pays-Bas sont devenus des importateurs de gaz depuis 2018, la Norvège est au maximum de ses capacités et ne peut produire plus, l'Allemagne se fournit auprès de la Russie, le Qatar a indiqué ne pouvoir remplacer la Russie.

  • La Russie est en seconde position (3,7 mds), soit 11% des importations mais ce pourcentage est largement sous-estimé par rapport au poids réel de la Russie qui fournit nos autres fournisseurs.

  • Arabie saoudite (3,5mds)

  • Algérie (3,2 mds) et Kazakhstan (3 mds)

  • US (2,3 mds)

Importations de produits pétroliers

Nous importons auprès de la Russie 13% de nos produits pétroliers, soit deux fois plus qu'auprès des Etats-Unis et légèrement plus qu'auprès de l'Arabie saoudite.

 

Pour ce qui est du pétrole, nos importations venant de Russie représentent 20% de nos importations totales.

Exportations : 40 produits les plus exposés

Focus sur les Importations : 8,7 milliards

Focus sur les exportations : 5,6 milliards €