Des Relocalisateurs d'exception

Ils l’ont fait ! Pourquoi pas vous ? Au-delà de l’effet de mode, la relocalisation est bel et bien une réalité pour certains entrepreneurs.Nous avons identifié des exemples de relocalisations vraiment réussies sur des segments de marché difficiles du fait de la forte part des importations asiatiques.
Si l’on veut être honnête, ces exemples sont en réalité peu nombreux. Beaucoup d’entreprises « surfent » sur la relocalisation sans toujours pérenniser leur initiative sur du long terme. C’est le cas de Rossignol en 2010 qui a fortement médiatisé son opération de relocalisation avant de cantonner la production en France à des produits d’entrée de gamme. D’autres ont effectivement relocalisé mais ont subi la crise du Covid comme les meubles Demeyère.
Pour ceux qui subsistent, les résultats sont là et ils s’imposent réellement comme leader de leur marché!
Quelle est leur stratégie ? Existe-t-il un dénominateur commun dont il faudrait s'inspirer? C’est ce que nous découvrons avec cette série de portraits de Relocalisateurs.

Lucibel,
histoire d'une vision, histoire d'une relocalisation
Co-fondateur de Powéo, Frédéric Granotier fait partie de ces entrepreneurs visionnaires. En 2008, il entrevoit que la technologie LED va changer le marché de la lumière et crée Lucibel. En 2014, il ferme son usine de Shenzhen en Chine et relocalise la production en Normandie. Il nous livre les secrets de sa réussite lors d'un entretien passionnant !
Barentin II.png
_DSC7302_edited.jpg
"Notre société est née en France, y revenir là où tout a commencé est une immense fierté : il s’agit de rendre à la France tout ce qu’elle a pu nous offrir dans le passé.." Alix Pollet, Safilin
Christian Kinnen.jpg
"La robotisation, l’automatisation, sont créateurs d’emploi en France : moins l’écart est important avec l’Asie plus nous relocaliserons ! "

Christian Kinnen, Directeur de FashionCube Denim Center
Synerglace, un fabricant de patinoires à la rescousse du patin Français!
PHILIP~1.JPG
Fondateur de Synerglace en 1999, Philippe Aubertin a sauvé le patin Français! En reprenant la marque Okespor qui avait délocalisé sa production en Chine, il rapatrie la production en Alsace où il trouve preneurs à ses patins ! Passion, innovation, plaisir au travail , découvrez la "secret sauce" de cet entrepreneur hors du commun.
candeloro.jpg