Les produits vulnérables, c'est à-dire ceux que nous importons et pour lesquels nous sommes en situation de dépendance, représentent un potentiel de relocalisation de près de 60 milliards d'euros en simple valeur d'importation, soit l'équivalent du déficit de la balance commerciale des produits manufacturés.

Dans cet espace se trouvent les bases de données des douanes françaises retraitées par secteur. Nous en avons extrait des listes de produits pour lesquels la relocalisation représente à la fois un enjeu de souveraineté nationale et une perspective de demande de marché stable, anticipable et donc relativement peu risqué.
Nous présentons les potentiels extraits de la base de données des douanes Françaises 2019, l'année 2020 étant une année atypique du fait de la crise sanitaire.